Abcès du poumon

Infection pulmonaire se caractérisant par une cavité creusée dans une partie du poumon et emplie de pus, l’abcès du poumon peut résulter de plusieurs causes et présente divers symptômes.

Les causes de l’infection

Diverses raisons méritent être invoquées pour expliquer l’apparition d’un abcès au sein d’un poumon.

Tout d’abord, notamment suite à une septicémie aggravée, des germes peuvent être acheminés jusqu’aux poumons par le sang.

En outre, en cas d’infection rhinopharyngée ou buccale, diverses bactéries peuvent s’introduire dans les poumons par le truchement des voies aériennes.

De même diverses pathologies pulmonaires telles qu’une tumeur ainsi qu’une sténose bronchique, peuvent amener le malade à développer un abcès pulmonaire.

Enfin, les causes du problème proviennent parfois de l’inhalation de substances toxiques ou d’un corps étranger.

Abcès du poumon symptômes

Les symptômes de l’abcès du poumon sont caractéristiques et s’avèrent plutôt bruyants. En effet, le patient souffre d’abord d’une fièvre persistante suivie par d’importantes quintes de toux accompagnées de crachats purulents et sanglants. De surcroît, l’abcès engendre un réel état d’épuisement qui se traduit notamment par un teint terreux ainsi que par un amaigrissement prononcé et rapide.

Certains abcès pulmonaires sont dits à staphylocoques. Particulièrement extensifs, ces derniers sont, de plus, susceptibles de créer des bulles qui risquent d’atteindre, plus particulièrement chez les enfants, la plèvre. Si tel est le cas, une pleurésie purulente voire même un pyopneumothorax peuvent se déclarer.

Le diagnostic

Devant les principaux signes annonciateurs que sont une vive douleur pectorale, des crachats sanglants ou encore des difficultés pour respirer, un médecin doit être consulté dans les plus brefs délais.

Ce dernier prescrira plusieurs examens dont une radiographie du poumon afin de vérifier si celui-ci recèle une cavité emplie de liquide.
De même, un examen sanguin sera effectué afin de relever les taux de globules blancs ainsi que la vitesse de sédimentation. Si ces derniers apparaissent plus élevés que la normale, le patient souffre alors très probablement d’un abcès du poumon.

En outre, pour déterminer la nature des germes qui provoquent l’abcès, le praticien recourra, après avoir effectué un prélèvement de crachats, à un examen bactériologique. Le médecin sera également susceptible, dans certains cas, d’avoir recours à un scanner afin de connaître parfaitement les causes de l’infection qui peuvent aller d’un cancer bronchopulmonaire à la présence d’une mycose ou d’un corps étranger.

Abcès du poumon traitement

Si une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire dans les cas les plus graves, la plupart du temps, le problème est résolu efficacement grâce à un traitement antibiotique qui dure environ 6 semaines.

Outre un repos absolu, l’antibiothérapie s’accompagne souvent également d’une kinésithérapie ainsi que d’un drainage et d’une aspiration du pus.